Android Wear, descente et sans freins

La position privilégiée de Google dans l'écosystème mobile était une raison plus que suffisante pour le géant de la recherche et de l'écosystème mobile de se lancer directement dans la création d'un système d'exploitation pour les appareils portables, cet appareil de poignet que Pebble avait commencé à populariser auprès des utilisateurs.

Mais au fil des ans, les gars de Mountain View ont vu la limitation imposée aux fabricants lorsqu'il s'agit de personnaliser les versions Android Wear de leurs appareils, ensemble, le petit attrait de ces appareils, ont contraint certains fabricants à arrêter temporairement de parier non seulement sur cette plateforme, comme c'est le cas de Motorola, l'un des premiers à parier dessus.

La dernière grande mise à jour d'Android Wear a été officiellement introduite en mai de l'année dernière, mais Ce n'est qu'au début de cette année qu'il a commencé à atteindre les appareils compatibles. Depuis, on sait peu de choses sur ce que devrait être la troisième génération d'Android Wear.

La seule actualité liée à l'évolution de cette plateforme se trouve dans Abandon de l'ingénieur en chef Android Wear, qui fait désormais partie du personnel de Stripe, une plateforme de paiement mobile.

Abandon du chef mécanicien confirme qu'Android Wear a besoin d'un remodelage complet, non seulement dans son fonctionnement mais aussi en offrant plus de liberté aux fabricants qui choisissent de l'utiliser. Actuellement, watchOS d'Apple et Tizen de Samsung sont les plates-formes les plus utilisées, bien au-dessus d'Android Wear.

Si Google ne montre toujours pas de signes de vie, peut-être dans un avenir pas trop lointain, les fabricants qui continuent de miser sur les smartwatches, choisir de négocier avec Samsung et de commencer à adopter le système d'exploitation de la société coréenne, un système d'exploitation qui offre une consommation beaucoup plus optimisée, de meilleures performances et qui dispose actuellement d'un grand nombre d'applications disponibles.

 


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

*

*

  1. Responsable des données: Miguel Ángel Gatón
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.